Biographies des artistes :

Katja Avdeeva

C'est à Saint-Pétersbourg que Katja Avdeeva étudie le piano au Conservatoire d'Etat avec Marina Wolf et Pavel Egorov dans la meilleure tradition de l'école russe. Après l'obtention de son diplôme avec distinction en Russie, elle poursuit ses études en Suisse,  obtient une virtuosité avec Marc Pantillon au Conservatoire de Neuchâtel et un diplôme de soliste avec Thomas Larcher à la Musikakademie de Bâle. Sony BMG publiera l'interprétation des Etudes-Tableaux de Rachmaninov qu'elle enregistrera peu après avoir décroché son diplôme de soliste. Elle est lauréate de concours nationaux et internationaux de piano en Suisse, en France, en Italie et en Espagne.

 

Sa fascination pour la musique contemporaine l'a menée à travailler avec des musiciens tels que Pierre Boulez, Harrison Birtwistle, Heinz Holliger, Kasper de Roo notamment.

 

Elle prend part à de nombreux festivals comme Klangspuren, Lucerne Festival, Les Jardins Musicaux, Festival de la musique contemporaine à Darmstadt, VFMIF, Alion Baltic… Elle donne enfin des master-class et participe comme membre du jury à des concours internationaux. Katja Avdeeva investit beaucoup d’efforts dans la promotion de la musique contemporaine, notamment suisse et neuchâteloise et aussi à la promotion des jeunes talents. Elle enseigne au Conservatoire de musique neuchâtelois et directrice du concours international « Piano Neuchâtel » et du festival  « Week-ends du piano ».

Florent Boffard

Invité dans les principaux festivals (Salzbourg, Berlin, Bath, Aldeburgh, La Roque d’Anthéron…), Florent Boffard a joué entre autres sous la direction de Pierre Boulez, Simon Rattle, Leon Fleisher, Péter Eötvös avec l’Orchestre National de Lyon, le Philharmonisches Orchester Freiburg, le NDR Elphilharmonie Orchester, WDR Sinfonieorchester Köln, l’Orchestre Philharmonique de Radio France…
Soliste de l’Ensemble Intercontemporain de 1988 à 1999, il a côtoyé les principaux compositeurs de notre temps et effectué la création de nombreuses pièces de Boulez, Donatoni, Ligeti, Kurtág…
Prix Belmont de la Fondation Forberg-Schneider (Munich) pour son engagement dans la musique d’aujourd’hui, il a réalisé de nombreux ateliers et présentations de concerts, en particulier au Festival de La Roque d’Anthéron. En 2019, Florent Boffard était l’invité du MusikFest Berlin et de l’Elbphilharmonie à Hambourg dans le cadre de «Portrait» consacré au compositeur George Benjamin.
Ses disques consacrés à Schoenberg et Bartok (Mirare) ont été unanimement salués par la presse et distingués par un «Editor’s choice» de Gramophone. Il a aussi enregistré avec Pierre-Laurent Aimard (DG), Isabelle Faust (Harmonia Mundi) et a récemment créé et enregistré Antiphonie de P. Boulez dans un disque réunissant Beethoven, Berg et Boulez (Mirare).
Auteur du film «Schoenberg, le malentendu», il a également présenté en direct sur Arte «Chopin, une écoute aujourd’hui» à La Folle Journée de Nantes.
Il est actuellement professeur de piano au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et à l’IESM d’Aix-en-Provence.

Chiara Bleve

Chiara Bleve, née à Conegliano (Italie) le 20 Décembre 2006, a commencé l’étude du piano à 4 ans sous la direction de son oncle Professeur Tiziano Nadal et ensuite à partir du 2016 devient l’élève du Professeur Giorgio Lovato et fréquente l’école de musique “A. Corelli” à Vittorio Veneto.

Chiara s’est produit dans de nombreux festivals et saisons de concerts, notamment: Festival International de Musique à Portogruaro; “O’ Festival” à Oderzo; Sentieri Musicali  à l’Auditorium “Mario Del Monaco” à Villorba; Piano City à Pordenone; Festival de Psychologie – Thème “Enfant Prodige” à Trieste; “Lignano d’Inverno” à Lignano Sabbiadoro; “Giovani per Giovani” au Théâtre Bon à Colugna; Festival International de Piano à Treviso; pour le Lyons Club à Oderzo;  pour le Soroptimist International - S. Donà di Piave et Portogruaro; pour l’ Association “Mozart Italia” à Finale Ligure; pour l’ Association Pantheon à Torino; aux Conservatoires de Venise, Verona, Castelfranco Veneto et Udine; au Théâtre “Da Ponte” à Vittorio Veneto; en Espagne à l’ Auditorium Enric Granados de Lleida, à l’Auditorium Viader de Girona et au Monestir Santa Maria de Pedralbes à Barcelona.

Elle fait ses débuts à l’âge de 10 ans en tant que soliste avec le Concert n. 7 BWV 1058 de J.S. Bach pour piano et cordes; depuis lors, Chiara a donné plusieurs concerts de J.S. Bach et de F. Chopin avec divers orchestres.  Elle a joué en duo avec la pianiste Chiara Opalio.

De l’âge de 7 ans, Chiara est lauréate de plus de 50 concours internationaux dont: “A: Salieri” à Legnago (avec Enfant Prodige “Laura Palmieri” Prix); Concours Radovljica en Slovénie; Città di Treviso (avec mention spéciale); Prix “Gustav Mahler” à Praga; “Città di S. Donà di Piave” (avec “Promise Talent” Prix); “Val de travers” à Neuchâtel – Suisse (2éme prix et Prix special “Coup de Coeur”); Concour de Piano “A. Scriabin Junior à Grosseto; “Carles & Sofia” à

 

Girona – Espagne (avec prix pour meilleur interprétation d’une pièce de Granados); Città di Albenga (1er prix dans la catégorie sans limite d’âge); “Silk Way” à Moscou (avec le prix  pour meilleur étude de Chopin); “Conero” à Kansas City – USA; Città di Palmanova (vainqueur absolu de tout le concour); “Ricard Vines Piano Kids and Youth” à Lleida – Espagne.

Elle a partecipé à la “Helsinki Intensive Masterclass” avec le professeur Jeremy Wing Kwan Wong; les Masterclasses Internationaux de musique de la Fondation Musicale Santa Cecilia à Portogruaro, avec le professeur Boris Petrushansky et à l’Academie “Incontri col Maestro” à Imola avec le professeur Roberto Giordano.

Nicolas Farine

Nicolas Farine est directeur du Conservatoire de musique neuchâtelois et chef du Chœur et de l’Orchestre au Conservatoire Neuchâtelois. Il a également dirigé le Grand Chœur à la Haute école de musique de Genève et est coach des classes supérieures de chant de cette institution.

Après avoir obtenu à 19 ans un diplôme professionnel de piano et un diplôme de virtuosité de trompette au conservatoire neuchâtelois, Nicolas Farine poursuit son perfectionnement à l’Université de Montréal. Jusqu’à l’obtention du doctorat en musique en classe de soliste pour le piano chez Marc Durand, il étudie son art sous plusieurs aspects : le piano solo mais aussi la musicologie et la direction d’orchestre.

Il s’est perfectionné aux Etats-Unis, au Canada et en Autriche avec des maîtres comme Leon Fleisher, André Laplante, Marek Yablonsky, Venislav Yankoff et pour la direction d’orchestre avec Otto-Werner Müller (Juilliard School), Salvador Mas Conde (Musikakademie de Vienne) et Charles Bruck (Pierre Monteux Scool (USA)).Ses récitals et concerts l’ont emmené au Canada, en Amérique du sud, en Angleterre, en France en Autriche et en Ukraine. Là, il a dirigé dernièrement l’Orchestre National d’Ukraine. Il est fondateur de Jeune Opéra Compagnie qu’il dirige avec François Cattin. Ensemble ils créent divers opéras et un chœur professionnel de 16 chanteurs, “Les Voix“.

Pei Lin Oisin Pu

Né à Dublin, en Irlande, en janvier 2010, Pei Lin Oisín Pu a commencé jouer du piano à l’âge de 6 ans.  Immergé dans la tendresse, les soins et l’amour de son premier professeur de piano, la pianiste et pédagogue ukrainienne Lina Butorina-Kiva, il est devenu un lauréat de plusieurs concours en Irlande.  En 2019, à l’âge de 9 ans, il a fait ses débuts au National Concert Hall, en Irlande.

Entre 10 et 11 ans, Oisín a attiré l’attention internationale lorsqu’il a remporté plusieurs concours internationaux de piano, notamment le GRAND PRIX dans la catégorie la plus jeunes pianistes au Concours International « Piano  Neuchâtel-Val de Travers » 2021 en Suisse en février 2021, et un 1er prix en tant que plus jeune concurrent de son groupe d’âge au prestigieux 28e Concours international de piano Frederyk Chopin pour enfants et jeunes à Szafarnia,  Pologne en mai 2021.

 

Oisín a été admis dans le célèbre pensionnat spécialisé dans la musique, The Yehudi Menuhin School à Surrey, au Royaume-Uni, en septembre 2021, et a rapidement été nommé lauréat d’un bource artistique de Leverhulme.  Il a actuellement le privilège d’être sous la tutelle du professeur Dinara Klinton, également professeur au Royal College of Music de Londres.  Outre le piano et le clavecin, Oisín aime jouer aux échecs et être invité aux fêtes de ses amis.